Corinne Vignon
12 bis chemin Mal Clabel
31500  Toulouse
N°TVA : 51339930984

"C'est historique, jamais nous n'avons légiféré sur le bien-être animal", se félicite Corinne Vignon
18/11/2021

"C'est historique, jamais nous n'avons légiféré sur le bien-être animal", se félicite Corinne Vignon

Le Parlement doit adopter définitivement ce jeudi, via un ultime vote du Sénat, une proposition de loi contre la maltraitance animale. Le texte prévoit notamment l'interdiction progressive des animaux sauvages dans les cirques et delphinariums, la vente de chiots et chatons en animalerie prohibée et des peines durcies pour sévices ou abandon. Pour éviter les achats impulsifs, un "certificat d'engagement et de connaissance" sera délivré avant toute acquisition. Corinne Vignon, députée LREM de la 3e circonscription de Haute-Garonne, fait partie des élus qui ont porté le projet. Interview.

En quoi ce texte est historique?

Il est historique car jamais nous n'avons légiférer sur le bien-être animal, c'est très important.

La loi prévoit, notamment, un certificat pour les animaux de compagnie. Sur quoi faudra-t-il s'engager lorsqu'on achètera un animal?

Déjà vous aurez un délai de rétractation de sept jours. Aujourd'hui, lorsque les gens achètent de façon impulsive dans les animaleries un chien ou un chat, ils ne se rendent pas compte de ce que ça implique. On va leur dire "Voilà ce que ça va vous coûter, voilà quelles sont vos obligations". Il faut les pucer par exemple, les vacciner, les gens doivent avoir conscience de l'implication que c'est quand on a un animal de compagnie. 

Mais vous pensez vraiment qu'un simple papier signé va responsabiliser les propriétaires d'animaux?

En tout cas, c'est l'idée. Je pense que les gens vont pouvoir conscientiser les choses. Le but c'est de lutter contre l'abandon.

Dans les refuges, les gérants estiment qu'il faudrait surtout contrôler et sanctionner les propriétaires maltraitants

Nous avons prévu dans la loi, des sanctions aggravées. Si vous avez des actes de cruauté envers les animaux, les sanctions sont plus fortes puisqu'elles iront jusqu'à 5 ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende. 

Avec cette loi sur le bien-être animal, pensez-vous ratisser plus large à la présidentielle?

En tout cas, ça n'est pas l'objectif. Je travaille sur le bien-être animal depuis trois ans et j'ai passé dix ans au Costa Rica pour m'occuper des tortues marines donc c'est quelque chose qui me tient à cœur. C'est un sujet sociétal donc il est temps d'en parler.

D'ailleurs, on le voit bien, de plus en plus de candidats à la présidentielle en parlent dont Marine Le Pen. Finalement, le RN fait comme En marche?

Oui enfin, là pour moi, c'est un peu électoraliste. Je n'ai jamais vu Marine Le Pen être dans l'hémicycle débattre de la loi ou faire partie d'un groupe de travail sur les animaux donc à mon avis elle souhaite ratisser large ça c'est sûr !

Sur la stratégie de la présidentielle. Jean-Luc Moudenc, le maire LR de Toulouse, peut-il être un allié d'En marche?

Monsieur Moudenc est LR mais Monsieur Moudenc a toujours travaillé avec la gauche, avec la droite. Je pense que Monsieur Moudenc apprécie en partie la politique nous menons. En tout cas, ça n'est pas du tout un adversaire.

RÉÉCOUTEZ - Corinne Vignon sur France Bleu Occitanie

France Bleu Occitanie

 
Retour

Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser