Corinne Vignon
12 bis chemin Mal Clabel
31500  Toulouse
N°TVA : 51339930984

Balma. L’école Simone Veil inaugurée par le ministre Pap Ndiaye
05/09/2022

Balma. L’école Simone Veil inaugurée par le ministre Pap Ndiaye

Dictées et tables de multiplication n’étaient pas nécessairement à l’ordre du jour vendredi sur les bancs de l’école Simone-Veil à Balma. De fait, le nouveau 5e groupe scolaire de la ville recevait le ministre de l’Éducation nationale, Pap Ndiaye, à l’occasion de son inauguration. Une visite de 1 h 30 pour découvrir un bâtiment flambant neuf. "C’est un établissement exemplaire", souligne Pap Ndiaye. Il poursuit: "Il prend le nom de Simone Veil, comme un écho à l’inauguration du groupe scolaire Jules-Géraud Saliège, hier à Toulouse".

"Ça a du sens"

Saliège, archevêque de Toulouse, s’était ouvertement inscrit en opposition à la déportation des juifs en 1942, bravant la doctrine et l’action des nazis. "Simone Veil a connu les camps contre lesquels Saliège s’est mobilisé. Ça a du sens. De surcroit, Simone Veil est une femme admirable, une grande Européenne qui s’est battue pour l’égalité homme-femme. Ça répond à ce qu’est la République : une République démocratique et humaniste qui se bat pour les droits humains", rappelle le ministre. Mais la visite a également permis à Pap Ndiaye de rencontrer à huis clos les enseignants des écoles de Balma.

Un long moment d’échanges sur lequel peu d’éléments ont filtré. "Il s’agissait de questions relatives à leur métier. C’était très riche et important pour moi, car c’est le moyen de recueillir le sentiment et le point de vue des enseignants. Pendant ces deux jours de visite à Toulouse, j’ai eu énormément de retours des enseignants et j’ai été frappé par la chaleur de l’accueil. Ça va au-delà du protocole et cela m’a beaucoup touché", confie le ministre. Un face à face auquel le maire de Balma, Vincent Terrail-Novès assistait. "Il me tenait à cœur que le personnel enseignant puisse faire part de son vécu et, disons-le, de son malaise", insiste le maire. Il ajoute : "L’échange a été très constructif et respectueux, mais direct, évoquant le travail des enseignants qui est dévalorisé, tout en s’interrogeant sur la façon de parvenir à le revaloriser. Le ministre est très à l’écoute, tout en étant conscient du travail de fond et du chantier qu’il a devant lui afin de redonner envie à des Françaises et des Français de s’investir dans l’enseignement".

La Dépêche

Retour
Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Les cookies sont également utilisés pour la personnalisation des publicités. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies