Corinne Vignon
12 bis chemin Mal Clabel
31500  Toulouse
N°TVA : 51339930984

Balma. Le maire accueille les nouveaux habitants
03/12/2021

Balma. Le maire accueille les nouveaux habitants

Le maire Vincent Terrail-Novès connaissait son sujet par cœur. Et pour cause, la réception que l’hôtel de ville vient de tenir à l’attention des nouveaux Balmanais constitue une forme de tradition renouvelée deux fois par an. Sur la scène de l’auditorium, accompagné des élus de son conseil municipal et en présence de la députée Corinne Vignon, l’édile a fait le tour du propriétaire. Petite enfance, scolarité, services municipaux, voirie, sécurité… le maire a livré une description précise de sa ville. "Balma s’étend sur 1 600 ha, a-t-il rappelé, elle est donc très étendue et compte beaucoup d’espaces naturels et de terres agricoles. Cela donne une forte identité à la commune".

Voiries, trottoirs et éclairages publics
Également vice-président de Toulouse Métropole et pourvu d’une délégation renforcée, qui réunit celles de la gestion des déchets et de la propreté, Vincent Terrail-Novès s’est ensuite attardé sur les désagréments liés à l’actuelle grève des éboueurs (lire ci-dessous). Mais l’accueil des nouveaux habitants était aussi l’occasion d’évoquer l’organisation des chantiers qui se succèdent en ville. Car, si le maire bénéficie d’un adjoint dédié aux travaux, l’entretien de la voirie demeure une charge de la métropole. Aussi, la municipalité dispose d’une enveloppe de 1,8 million d’€ chaque année pour entretenir sa voirie. "C’est donc nous qui décidons de la façon de l’utiliser", souligne-t-il. Une rénovation de l’espace public qui ne se limite toutefois pas aux interventions sur la chaussée. "En 2016, nous avons lancé un plan trottoir, car ils étaient très dégradés. À partir d’un diagnostic, nous avons commencé par restaurer les trottoirs les plus abîmés, et on avance petit à petit", précise Vincent Terrail-Novès. Simultanément, la mairie amorçait en 2018 son plan éclairage public, piloté par le Syndicat d’énergie de Haute-Garonne (SDEHG), destiné à la bascule progressive de tous les lampadaires de la ville vers la technologie Led à l’horizon 2026, soit 75 % du parc à renouveler.

La Dépêche

Retour

Top
Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur.

Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés. Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers. Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.
Tout refuser
Personnaliser
Tout autoriser
Paramètres cookies