Corinne Vignon
12 bis chemin Mal Clabel
31500  Toulouse
N°TVA : 51339930984

Corinne Vignon, ambassadrice de la réforme des retraites
24/02/2019

Corinne Vignon, ambassadrice de la réforme des retraites

À bord d’un camping-car, Corinne Vignon a débuté samedi 23 février un périple de huit étapes dans la région Occitanie qui l’emmènera des marchés de Lavaur à ceux de Villeneuve-Tolosane. « J’ai prévu de quoi offrir un petit café », assure la députée LREM de Haute-Garonne.

Au menu des discussions : la refonte complète de la réforme des retraites, préparée par le haut-commissaire Jean-Paul Delevoye. Un groupe de 34 députés de la majorité – dont Corinne Vignon – sont chargés en parallèle d’expliquer aux Français les enjeux de cette réforme à hauts risques politiques. La députée de Haute-Garonne préside par ailleurs le groupe transpartisan qui vient de se mettre en place à l’assemblée nationale pour faire entendre la voix des parlementaires.

« La plus belle réforme du quinquennat »

« Ce sera la plus belle réforme du quinquennat », s’enthousiasme Corinne Vignon, qui ne doute pas une seconde que la réforme sera bel et bien menée à son terme, avec une première lecture à l’assemblée nationale programmée selon elle début septembre. « Les gilets jaunes demandent de l’équité ? Hé bien, c’est exactement ce que la réforme se propose de faire en matière de retraites ! »

L’élue de 55 ans, diplômée en architecture d’intérieur et ancienne responsable commerciale dans l’immobilier, le reconnaît elle-même : « Je ne suis pas une spécialiste de ces questions, mais je me suis plongée dans ce dossier passionnant depuis un an et demi. »

Comprendre et répondre aux angoisses des concitoyens

De quoi pouvoir comprendre et répondre aux angoisses de ses concitoyens dès qu’il s’agit de retraites. « Les pensions de réversion vont-elles disparaître ? Le montant de ma pension va-t-il baisser d’une année sur l’autre ? Comment l’évolution des pensions sera-t-elle indexée ? Voilà les principales questions que les gens se posent et auxquelles nous devons absolument apporter une réponse », témoigne Corinne Vignon.

« Le régime des marins pêcheurs a été créé sous Colbert et celui des cheminots date de 1945, rappelle-t-elle. Il faut refonder l’ensemble pour se préparer au monde de demain, dans lequel les gens seront un jour fonctionnaire, un autre jour salarié du privé et le lendemain chef d’entreprise. »

Le cas des aidants

À la faveur de la réforme, l’élue souhaiterait porter deux dossiers en particulier : celui de l’égalité entre les hommes et les femmes et celui des aidants familiaux. « Quand vous vous mettez à mi-temps pour vous occuper d’un enfant handicapé ou d’un parent dépendant, il faudrait faire en sorte que cette perte de revenu soit prise en compte, y compris au moment de la retraite », estime-t-elle.

En attendant, elle va déjà s’employer à expliquer le principe de la répartition : « Je me suis rendu compte que cette notion était loin d’être claire pour tout le monde. » Dans sa permanence, Corinne Vignon a installé un jeu sur ce thème pour les jeunes, avec des fioles, des tuyaux et des systèmes communicants. Malheureusement, le dispositif est trop encombrant pour rentrer dans le camping-car.

La Croix - Emmanuelle Réju

Retour
Top