Corinne Vignon
12 bis chemin Mal Clabel
31500  Toulouse
N°TVA : 51339930984

Drémil-Lafage. Adrien Bessière, pour l’amour du bois
16/04/2021

Drémil-Lafage. Adrien Bessière, pour l’amour du bois

La députée Corinne Vignon s’est rendue lundi dans la zone artisanale de Dremil-Lafage pour y rencontrer Adrien Bessiere, gérant de la société Bobois. Implantée depuis plus d’un an, cette entreprise artisanale propose un travail de qualité, sur mesure, en charpente et menuiserie. Seul Adrien Bessiere et son employé, tous deux ingénieurs, composent le personnel. Ils travaillent sur les chantiers et nul intermédiaire ne les sépare des clients.

À seulement 34 ans, Adrien Bessiere a alterné les emplois sur les chantiers en charpente, construction bois, menuiserie, dans les bureaux d’études ou en tant que conducteur de travaux, du Maroc en Haute-Garonne en passant par le Chili, le Tarn et l’Aveyron. C’est en s’appuyant sur cette solide expérience qu’il compte concevoir sa société, aujourd’hui modeste en une entreprise artisanale linéaire et de qualité.

Il a racheté les forêts de son grand-père

Il a racheté les forets de son grand-père pour les exploiter intelligemment en préférant les coupes jardinatoires (couper les arbres un par un en sélectionnant les plus gros qui font de l’ombre aux plus petits) aux coupes ras qui nuisent à la biodiversité et abîment les sols laissés nus. À l’autre bout de la chaîne du travail, pour la revalorisation des déchets, il pense mettre en place une machine à fabriquer des pellets pour utiliser toute la sciure produite à l’atelier.

Corinne Vignon, membre de la commission des affaires économiques à l’Assemblée nationale, l’a conseillé sur divers problèmes qu’il peut rencontrer dans la gestion de son activité ou son installation. Celui de l’augmentation du prix de près de 20 % de certaines essences de bois semble, néanmoins, malheureusement, insoluble.

Cependant, Adrien Bessiere est porté par cette passion, pour lui la maison en bois est la maison de l’avenir : "Le chantier est propre, l’occupation au sol est réversible et le bilan carbone du bois est bien plus faible que pour d’autres matériaux".

Une seconde passion l’anime et le fait rêver : l’eau. Dans un proche avenir, il aimerait créer une association pour établir des contacts, une relation entre personnes tout en leur faisant découvrir l’eau sous forme de sport. Ainsi, il espère, aussi, leur faire prendre conscience de l’importance qu’elle a pour l’être humain et son environnement… mais ça, c’est une autre histoire…

La Dépêche

Retour
Top
Réglage des paramètres de cookies

Chers utilisateurs, ce site stocke les cookies sur votre ordinateur. Ils ont pour but d'améliorer l’expérience de votre site Web, tout en vous fournissant des services plus personnalisés.

Si vous souhaitez plus d’informations sur les cookies que nous utilisons, veuillez consulter notre Politique de confidentialité. En acceptant les cookies, vous consentez à leur utilisation. Vous pouvez également paramétrer ces derniers.

Si vous refusez, vos informations ne seront pas suivies, au moment de visiter ce site. Un seul cookie sera utilisé dans votre navigateur pour mémoriser votre préférence de ne pas être suivi.

  • Régler les paramètres
  • Accepter tous les cookies et continuer vers le site