Corinne Vignon
12 bis chemin Mal Clabel
31500  Toulouse
N°TVA : 51339930984

Immersion de trois jours dans les CHRS : Logement d’urgence et accompagnement social, deux missions indissociables
02/10/2018

Immersion de trois jours dans les CHRS : Logement d’urgence et accompagnement social, deux missions indissociables

Mon immersion dans les Centres d’Hébergement et de Réinsertion sociale (CHRS) de l’association ARPADE à Toulouse m’a permis de visiter plusieurs structures entre juillet et octobre 2018 : le CHRS Deltour, la Boutique Solidarité et le CHRS Riquet.

 

Les CHRS ont pour mission d’héberger, d’assurer l’accueil (notamment dans l’urgence), de soutenir ou d’effectuer l’accompagnement social, l’adaptation à la vie active ou l’insertion des personnes ou des familles en difficulté ou en situation de détresse.

 

Rencontre avec les éducateurs, les résidents, partage des activités (temps d’accueil, goûter…), visite des chambres, des parties communes et des appartements indépendants : cette immersion m’a permis de faire un tour d’horizon large des modes d’accueil proposés aux personnes les plus vulnérables. J’ai été particulièrement touchée par le travail effectué par ces CHRS, la bienveillance et l’implication sans faille des accompagnateurs, la fragilité des personnes accueillies et leur souhait d’aller de l’avant.

 

J’ai ainsi pu constater la nécessité de maintenir un soutien financier fort de l’Etat au regard notamment de la mission d’accompagnement des CHRS. Alors que le projet de loi de finances pour 2019 prévoyait un plan d’économie de 20 millions concernant les CHRS, j’ai déposé plusieurs amendements afin de revenir sur l’effort demandé. Le ministre du Logement, Monsieur Julien DENORMANDIE a annoncé au mois de février 2019 la suspension du plan d’économie pour 2019, réduit à 2 millions d’euros. Par ailleurs, j’ai organisé en avril 2019 un rendez-vous au ministère du Logement avec la directrice de l’association ARPADE afin d’aborder l’ensemble des enjeux de ces structures avec le cabinet du Ministre.

 

Je continue d’être impliquée sur ces sujets de solidarité qui me tiennent à cœur : l’accompagnement social et psychologique qu’offre les CHRS aux personnes sans domicile est indispensable à un retour progressif au logement.

 

 

Retour
Top